Genève

La Ville de Genève part en croisade contre la centrale nucléaire du Bugey

ENVIRONNEMENT • Ancienne ministre française de l’Ecologie, Corinne Lepage va défendre les intérêts de la municipalité, inquiète des risques que fait courir la centrale nucléaire.  

«Nous allons frapper fort!» a martelé hier le conseiller administratif Rémy Pagani. L’élu genevois veut en effet en finir avec la centrale nucléaire du Bugey, située à 70 kilomètres à vol d’oiseau de Genève. Cette centrale, plus jeune de quelques mois seulement de la décriée centrale de Fessenheim, «représente un trop grand risque pour la population genevoise. Des fissures et des fuites ont déjà été constatées sur l’un des réacteurs»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion