Arts plastiques

Le nez dans les affaires de l’art

EXPO Le Musée Tinguely de Bâle explore l’odeur de l’art à travers des installations tant visuelles qu’olfactives. L’exposition «Belle Haleine» offre au museau des œuvres attirantes, curieuses ou encore sulfureuses.
Photo. Les visiteurs sont invités à utiliser leur nez pour apprécier «Mentre niente accade» d’Ernesto Neto. STEFAN HOLENSTEIN

Entrez dans la pièce. Approchez-vous du mur. Fermez les yeux. Inspirez. Vous sentez l’odeur de la peur? Non, vous n’êtes pas en train de regarder un mauvais film d’horreur. Vous arpentez le Musée Tinguely de Bâle, et votre nez vous guide à travers la «Belle Haleine» de l’art. La dernière exposition de l’institution aborde, à travers 79 œuvres de 42 artistes internationaux, la question de l’odeur de l’art. Agréables, subversives

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion