Scène

Les maux de la Suisse

THÉÂTRE Auteur et metteur en scène du «Rapport Bergier», bientôt à l’affiche du Poche, à Genève, José Lillo revisite les coulisses de l’Histoire. Doué d’une plume poétique pour saisir notre humanité en péril, il revient sur la nécessité de l’acte de création aujourd’hui.
José Lillo JEAN-PATRICK DI SILVESTRO

On se faufile dans la petite salle du Poche, à Genève, pendant les répétitions du Rapport Bergier. La pièce est à découvrir dans une dizaine de jours. En attendant, Lola Riccaboni illumine le plateau, en tenue de ville, seule ou presque. Car elle est encerclée par les fauteuils rouges d’une scénographie qui rompt le quatrième mur. L’espace du public se prolonge volontairement sur scène, scène qui bascule du côté de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion