Actualité

Paris, entre deuil et angoisse

Les Parisiens ont vécu hier une journée éprouvante. Alors que la nuit n’avait pas permis d’appréhender les fugitifs, le recueillement, souligné par les drapeaux mis en berne depuis jeudi, s’est vite teinté d’angoisse. Dès l’aube, nombreux étaient ceux qui suivaient le déroulement des événements les yeux rivés sur leur téléphone portable. A l’annonce de la fusillade dans le nord-est de Paris dans la matinée, les bistrots ont branché leurs télévisions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion