Genève

Uni-Bastions refuse d’être oubliée

VÉTUSTÉ • Les étudiants en Lettres attendent toujours la rénovation de leur bâtiment, à l’aune de celle des Philosophes.
L’association Uni-Bastions a rappelé la nécessité de la rénovation du bâtiment des Bastions. CHARLOTTE FROSSARD

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion