Neuchâtel

La fonction publique ne relâche pas la pression

NEUCHÂTEL • Après la manifestation massive du 25 novembre, la fonction publique est montée hier au Château pour s’opposer aux mesures salariales pour 2015.

«Cher Père Noël, pour l’avenir j’aimerais un salaire décent!» «Maths modernes: +0,5% = – 500 000 francs!» Près de mille employés de la fonction publique – enseignants, en grève ou pas, policiers, magistrats, employés de l’Etat et bûcherons – ont manifesté hier de 12 h 30 à 14 h dans la cour du Château de Neuchâtel pour s’opposer à la décision du gouvernement de limiter la progression globale de la masse salariale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion