Actuel

Ce que l’argent ne saurait acheter

ÉCONOMIE • De passage à Genève, le philosophe politique Michael Sandel livre ses réflexions sur les limites de l’argent dans la société.

Partant du constat que nous vivons dans un monde où tout – ou presque – se monnaie, le philosophe politique Michael Sandel, s’est interrogé sur le rôle du marché et de l’argent dans nos sociétés modernes. Peut-on encore imposer une limite à la marchandisation de notre environnement, alors qu’il est déjà possible de payer pour obtenir un rein, une nationalité, l’accès à une université prestigieuse, ou encore le droit de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion