Solidarité

Alassane Ouattara bâcle le processus de réconciliation

CÔTE D’IVOIRE • Les commissions mises en place par les vainqueurs de la crise meurtrière de 2010-2011 augurent mal des élections de 2015.  

Trop courtes, mal organisées et surtout peu médiatisées, les commissions vérité et réconciliation qui viennent de s’achever laissent un goût amer aux Ivoiriens. Au risque de voir le pays sombrer à nouveau dans la violence, un an avant l’élection présidentielle. «Pendant les combats de mars 2011, nous avons tenté de quitter la ville de Duékoué à pied, quand nous avons été rattrapés par des dozos (chasseurs traditionnels, ndlr). Ils ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion