Musique

Au royaume des ombres amoureuses

OPÉRA • A Sion, la Ferme-Asile accueille les amants mozartiens de «Così fan tutte».
«Così fan tutte» à la Ferme Asile. DR

Sous une haute nef boisée, un immense plateau scénique à même le sol bétonné et encadré par deux discrètes rangées de fauteuils abrite une version surprenante de Così fan tutte, mise en scène par Julie Beauvais. Dans la touffeur troublante d’émotions survoltées, la nouvelle production biennale d’Ouverture-Opéra – association qui promeut l’art lyrique – a accueilli son premier public, mercredi soir, à la Ferme-Asile de Sion. Défendu par une distribution un brin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion