Suisse

Le salaire minimum balayé

SALAIRES • Les Suisses ne veulent pas imposer une rémunération minimale à l’ensemble des branches et des régions. L’initiative syndicale est massivement rejetée.

La prudence l’a emporté. Il ne s’est trouvé que 23,7% des électeurs pour soutenir l’instauration d’un salaire minimum de 4000 francs par mois dans l’ensemble du pays. L’échec est encore plus cinglant que celui subi par l’initiative 1:12 qui, en novembre dernier, avait recueilli 34,7% d’avis favorables. Ce résultat sans appel  met un terme aux tentatives syndicales de régir les salaires au niveau national. Le soulagement des milieux patronaux est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion