Lecteurs

Un avenir lourdement hypothéqué

VOTATION • Thierry Cortat dit son pessimisme face aux résultats de la dernière votation sur l’immigration.

Le résultat de la votation du 9 février dernier fera encore longtemps parler d’elle. Après un tel résultat, le pire est à venir. On ne peut pas faire les fiers-à-bras lorsque les rapports de force ne sont manifestement pas en notre faveur. Après le refus de justesse de l’EEE en 1992, la voie bilatérale, avec le principe de la libre circulation, était un moindre mal. Depuis 1992 jusqu’à aujourd’hui, la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion