Lecteurs

De l’effervescence médiatique autour du programme Erasmus

UNI • Pour la Conférence universitaire des associations d’étudiantEs, le vrai problème engendré par l’acceptation de l’initiative UDC sera la dégradation des conditions de vie et d’études des étudiantes étrangères en Suisse.

Depuis l’approbation de l’initiative anti-immigration de l’UDC, on parle beaucoup  des conséquences sur le monde académique, notamment d’une éventuelle suspension du programme Erasmus. Or, cette agitation évite d’aborder l’essentiel. Bien plus que la perte des programmes d’échanges académiques – qui seront probablement renégociés directement entre les universités suisses et européennes – l’initiative entraînera une aggravation catastrophique des conditions de vie et d’études d’une bonne partie des étudiantes1Les termes au féminin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion