Genève

Curabilis pourrait accueillir des détenus de Champ-Dollon

TROUBLES PSYCHIATRIQUES • Une partie de Curabilis pourrait servir à réduire la surpopulation carcérale. Des parlementaires demandent des explications.

Les détenus atteints de troubles psychiatriques sévères auront-ils enfin leur prison ce printemps? Ou Curabilis sera-t-elle une succursale de Champ-Dollon? A deux mois de l’ouverture de la prison médicalisée, c’est le flou total. On ne sait pas si tous les pavillons de cellules seront ouverts ni même quelles catégories de condamnés y auront accès. Selon nos informations, l’Office cantonal de la détention envisage plutôt d’utiliser cet établissement concordataire de 92

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion