Genève

La densification est plébiscitée dans les urnes

LOGEMENT  • Genève accepte à 60% de fixer des taux de densité minimale pour les zones de développement.

Genève a accepté à 59,7% la modification de la Loi générale sur les zones de développement (LGZD). Aucune commune ne l’a refusée. Ce texte introduit désormais des taux de densité minimale sur les zones à bâtir; un signe clair en faveur d’une politique de construction qui épargne les terres agricoles et les quartiers de villas pas encore déclassés. «Un résultat positif», selon le Conseiller d’Etat chargé du logement et de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion