BD

La bande dessinée de la terreur

DOCUMENT Entre 1949 et 1989, Dantsig Baldaev a dessiné le quotidien du Goulag, où il était gardien. Entretien avec Luba Jurgenson, traductrice et codirectrice de l’édition de cet album effarant.
Dessin. «Exécution dans le but de sélection sanitaire de cadres du parti et autres des républiques nationales de l’URSS par des hommes du NKVD. Durant les années du stalinisme EDITIONS DES SYRTES

C’est un document exceptionnel à plus d’un titre qui paraît cet automne aux Editions des Syrtes: Gardien de camp. Tatouages et dessins du Goulag rassemble les dessins de Danstig Baldaev (1925-2005), ancien officier du ministère de l’Intérieur soviétique et membre de l’institution pénitentiaire. Entre 1949 et 1989, il a documenté le quotidien des camps dans des vignettes qui empruntent leur trait à la bande dessinée et aux affiches de propagande

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion