Genève

Vernier étend son dispositif de correspondants de nuit

MÉDIATION • La Ville avait lancé en 2011 un projet pilote de médiateurs chargés d’améliorer la tranquillité publique. Satisfaite, elle pérennise et étend la mesure.  
En 2014 Jean-Patrick Di Silvestro

Efficace, efficiente et appréciée. Forte de ce constat positif relevé par un audit indépendant (lire ci-dessous), la commune de Vernier a décidé de pérenniser l’expérience pilote des correspondants de nuit introduite en 2011. Un dispositif qu’elle va en plus étendre à trois nouveaux quartiers. Ces médiateurs de rue ont pour mission d’améliorer la tranquillité publique en réglant des querelles de voisinage ou de nuisances sonores, mais aussi en agissant sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion