Jura

Halte à la pénurie de généralistes

Santé • Pour sauver la médecine de famille, le National aimerait rendre les places de stage en cabinet plus attractives. Berne, qui privilégie une hausse des rémunérations, s’y oppose.  

Face à l’explosion du nombre de spécialistes, la pénurie de médecins généralistes touche en premier lieu les régions périphériques. Pour enrayer cette évolution, la conseillère nationale fribourgeoise Christine Bulliard-Marbach (pdc) a convaincu ses pairs de rendre plus attractives les places de stage en cabinet de médecine de premier recours. Adoptée le mois dernier par 96 voix contre 79, contre l’avis du Conseil fédéral, sa motion doit encore franchir le cap

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion