Cinéma

Adèle, Emma et les maux bleus

«LA VIE D’ADÈLE» Après la Palme et la polémique: enfin, le film. Et quel film! Avec cette chronique ­déchirante d’une passion amoureuse, Abdellatif Kechiche se hisse au sommet de son art.
Abdellatif Kechiche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion