Vaud

Le canton devra plancher sur un taux d’imposition unique des entreprises

FISCALITE • Face aux pressions européennes sur les régimes spéciaux, le Grand Conseil demande d’étudier le scénario d’une taxation des bénéfices plafonnée à 15%.  

Le canton de Vaud doit réfléchir à une évolution de sa pratique fiscale à l’égard des entreprises, estime le Grand Conseil. Le législatif a validé hier un postulat demandant d’étudier la mise en œuvre «rapide» d’un taux d’imposition unique. Le texte de l’UDC Claude-Alain Voiblet propose le scénario d’une imposition des bénéfices limitée à 15%, soit une diminution de 8,5 points par rapport au taux actuel. En dépit de l’opposition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion