Arts plastiques

Photographie: la vérité est souvent ailleurs

EXPO Au BAC, à Genève, les «50JPG» rappellent que les clichés peuvent tromper.
MIRKO MARTIN

Les images mentent, par définition: n’étant qu’une portion d’un réel s’étendant sur 360 degrés, la photographie figure un détail, mais aussi la fraction temporelle d’un présent large – un sourire immortalisé en 10 x 15 cm n’est pas forcément synonyme d’un vrai bonheur. Toujours est-il que depuis une trentaine d’années, les représentations véhiculées par les médias de masse comportent de plus en plus de tromperies, inexactitudes et autres visions volontairement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion