Vaud

Edipresse accusé de licenciement abusif

PROCÈS • L’ancien délégué de l'imprimerie de Bussigny attend sa réintégration.  

«Je viens ici avec la ferme intention de me battre pour obtenir l’annulation de mon licenciement et la réintégration à mon poste.» C’est résolument déterminé que Hans Oppliger s’est présenté hier devant la Chambre patrimoniale du Tribunal cantonal, où s’est ouvert le procès intenté à son ex-employeur. Salarié du centre d’impression d’Edipresse à Bussigny, il avait été licencié dans le cadre d’une procédure collective, en dépit de son statut de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion