Vaud

L’Etat de Vaud renforce ses moyens pour prévenir le piratage

Informatique • Pour «réduire les risques» pesant sur le traitement des données, le canton va notamment reprendre certaines tâches au privé.  

S’il facilite les services à la population, le développement des prestations en ligne rend également l’administration plus vulnérable au piratage informatique. Aussi, pour le canton de Vaud, l’essor de la cyberadministration doit aller de pair avec une sécurisation renforcée des données traitées. C’est le sens des projets présentés hier par Nuria Gorrite, conseillère d’Etat chargée des Infrastructures et, à ce titre, responsable des systèmes d’information du canton. Bien que «le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion