Suisse

L’usage controversé du Cytotec par les maternités

SANTÉ – Les autorités sanitaires françaises mettent en garde contre un médicament anti-ulcéreux utilisé couramment en Suisse pour déclencher l’accouchement.

Le Cytotec, l’un des médicaments les plus utilisés en Suisse pour déclencher l’accouchement fait l’objet d’une mise en garde des autorités françaises, qui estiment qu’il n’a pas sa place en obstétrique en raison de «risques graves pour la mère et l’enfant». En février, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a recommandé aux gynécologues-obstétriciens français de ne plus le prescrire, suite à la publication d’un rapport de sécurité danois révélant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion