Cinéma

Le courage a de l’avenir

FILM • Atiq Rahimi ouvre le cinéma afghan sur le monde. Rencontre avec le réalisateur de «Pierre de Patience», tout juste sorti sur les écrans.
«Synghé Sabour DR

D’Atiq Rahimi émane un mélange de douceur et d’énergie. Des yeux bleus, un regard vif, le sourire rayonnant. L’écrivain et réalisateur, Afghan et Français, est l’un des premiers à envisager un vrai projet pour le cinéma afghan. Avec son film Synghé Sabour, Pierre de patience – d’abord un roman couronné du prix Goncourt 2008 –, le cinéma afghan fait un grand pas sur la scène internationale. Dans un équilibre entre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion