Suisse

Le coup de pouce de Vasella à Minder

Salaire controversé • Le président de Novartis tire sa révérence à quelques semaines du vote sur l’initiative Minder. Daniel Vasella a touché plus d’un million de francs par mois en 2012.

L’annonce du départ de Daniel Vasella a presque éclipsé, hier, la question qui fâche: celle des salaires «exorbitants» des dirigeants de Novartis. Question brûlante alors que le peuple suisse doit se prononcer, le 3 mars prochain, sur l’initiative Minder contre les rémunérations abusives. Certes, ­Daniel Vasella ne recevra pas d’indemnités de départ, précise son service de presse. Mais l’annonce des rémunérations des équipes dirigeantes pour 2012, sur laquelle l’assemblée générale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion