Suisse

Les femmes et le tertiaire représentés à la tête d’Unia

SYNDICAT • Vania Alleva sera élue demain coprésidente d’Unia. Première femme à accéder à ce poste, elle veut poursuivre la conquête syndicale du secteur des services.  
Vania Alleva: «Je viens du tertiaire ldd

Elle incarne à la fois une nouvelle génération de militants, la montée en puissance du secteur des services et la féminisation d’un syndicat encore composé à 78% de membres masculins. Vania Alleva, Italo-Suissesse de 43 ans, actuellement en charge du tertiaire à Unia, sera élue demain à la présidence de l’organisation. Une charge qu’elle partagera avec le Tessinois Renzo Ambrosetti, coprésident d’Unia depuis sa création en 2004, issue de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion