Genève

Les zones d’ombre de l’affaire Devaud

COUR DES COMPTES • Alors que le Grand Conseil doit se prononcer ce soir sur l’ouverture d’une commission d’enquête, bien des questions restent en suspens. L’examen des faits révèle des liens troublants entre les protagonistes.

Le Grand Conseil, autorité de surveillance de la Cour des comptes, doit à nouveau se prononcer ce soir sur l’ouverture d’une Commission d’enquête parlementaire (CEP) au sujet des dysfonctionnements de l’organe de contrôle. Refusée une première fois en octobre, cette requête du bureau est revenue sur le tapis après la révélation de nouveaux éléments. Fin octobre, la divulgation dans les médias du rapport piloté par Daniel Devaud sur la Fondation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion