Genève

«Le signal négatif de Genève»

DROITS HUMAINS La fronde s’organise contre la suppression par Pierre Maudet de l’Office des droits humains, reconnu à Berne comme un modèle. Des ONG et des députés veulent des explications.

Les réactions se multiplient contre la suppression de l’Office genevois des droits humains (ODH). Tandis que des offensives sont en préparation au Grand Conseil, une douzaine d’organisations1Ligue suisse des droits de l’homme, Organisation mondiale contre la torture, Fian, humanrights.ch, Codap, doCip, Alkarama, Centre for civil and political rights, cifedhop, Eip, Human rights house foundation, Mesemrom. locales, nationales et internationales actives dans ce domaine se sont adressées au conseiller d’Etat Pierre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion