Suisse

Le choix du sexe peut attendre

GENRE • Certains enfants naissent avec un sexe indéterminé. La Commission d’éthique se prononce contre les opérations précoces et pour le libre choix des concernés.

Les cas sont rares mais c’est chaque fois un choc pour les parents. Chaque année, 20 à 30 enfants naissent en Suisse avec un sexe qui ne peut pas être déterminé clairement sur le plan biologique. Jusqu’à la fin du XXe siècle, la pratique dominante était d’opérer ces enfants en bas âge pour leur assigner un sexe. Généralement un sexe féminin, plus facile à reconstituer chirurgicalement. Interpellé par deux conseillères

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion