Genève

Avec Lestime, «nous avons replacé la fierté lesbienne au cœur de la cité»

ANNIVERSAIRE • Voilà quarante ans que le mouvement lesbien existe à Genève. Fruit de ce combat, l’association Lestime souffle ses dix bougies lors d’une série d’événements. Rencontre.
«Etre visible c’est permettre à d’autres de l’être aussi» PCA

Cela fait dix ans que les anciennes du Centre Natalie-Barney s’appellent Lestime et ont pignon sur rue dans le quartier des Grottes. Pour l’occasion, l’association de défense des lesbiennes a rempli son agenda d’automne: soirée officielle le 26 octobre, soirée 360 en décembre, débat ce soir avec les féministes de L’émiliE. Continuellement en train de jongler entre lobbysme politique, ciné-club et permanences d’écoute (250 demandes par an), deux têtes pensantes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion