Scène

«Cosmos», ou que faire quand la toupie s’arrête

LA BATIE • Metteur en scène en résidence à Forum Meyrin, Dorian Rossel se lance dans l’exploration du cosmos. Sans décoller vraiment.
Avec la danseuse Noémi Alberganti DR

Depuis une dizaine d’années, Dorian Rossel pose un regard attendri sur l’humain confronté au monde. Ses derniers spectacles, Quartier lointain et L’Usage du monde, témoignent de sa réussite dans l’adaptation d’œuvres non dramatiques. Pour sa plus récente création – à voir ce soir encore à Meyrin dans le cadre de La Bâtie –, le metteur en scène, épaulé par la dramaturge Carine Corajoud et la comédienne Delphine Lanza, souhaitait revenir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion