Genève

Genève propose un 1er Août éclectique

FÊTE NATIONALE • La Ville de Genève organise un 1er Août bigarré. Des vaches d’Hérens au rock touareg, ces symboles peinent à s’accorder avec le nationalisme exclusif dont la fête est issue.
Vaches d'Hérens. JPDS

Un combat de reines de la race d’Hérens et le groupe de rock touareg Tinariwen partageront la scène sur la plaine de Plainpalais à l’occasion des festivités du 1er Août. Un programme pour le moins éclectique, voulu par le maire Rémy Pagani. Quel sens le magistrat donne-t-il à ces festivités? «Revisiter», tel est le maître mot voulu par l’élu, qui évoque la nécessité de représenter la mixité sociale de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion