Genève

L’antifascisme défile pacifiquement

GENÈVE • Antifascistes et citoyens anonymes ont manifesté pacifiquement samedi pour dénoncer la montée de l’extrême droite.

Logos militants, dreadlocks, mais aussi familles et citoyens discrets se sont réunis samedi dernier sur la plaine de Plainpalais à Genève pour protester contre l’agression au couteau d’un punk par un militant d’extrême droite lors de la Fête de la musique (nos éditions de mercredi et vendredi). Le porte-parole de la police cantonale genevoise, Patrick Puhl, a depuis confirmé l’interpellation d’un suspect. Sous un soleil de plomb, une foule d’au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion