Vaud

Vigilance accrue autour de l’ancienne centrale de Lucens

NUCLÉAIRE • Une équipe de scientifiques s’est rendue hier sur le site de la centrale après une hausse inexpliquée de tritium. Reportage.

«Ici vous voyez, c’est un drain qui permet à l’eau qui s’est infiltrée autour de l’ancien réacteur de s’écouler et ainsi empêcher qu’elle ne se retrouve plus bas dans la nappe phréatique», explique Christian Pittet en pointant du doigt, au pied d’un mur, une embrasure qui s’ouvre sur le cœur de l’ancienne centrale nucléaire de Lucens. Responsable du site pour l’Etat de Vaud depuis six ans, M. Pittet prélève deux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion