Scène

Beckett, trois fois plutôt qu’une

GENÈVE • A la Comédie, trois textes de Samuel Beckett sont mis en scène par Nalini Menamkat.

La scène, simple bloc noir entourant un sol de terre battue, s’offre sans chichis à la vue des spectateurs. Sièges rouge sang, lumière pâle, onze projecteurs disposés en arc de cercle comme pour figurer de petits soleils orange en «fin de partie». Silence: à la Comédie, à Genève, dans le nouveau Studio Claude Stratz, petite salle pour pièces intimes située dans l’ancien foyer, L’Image – D’un ouvrage abandonné va commencer.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion