Livres

Dorothée Schepens, Chavirante

LIVRE Après Les Iles du Samovar, la jeune auteure genevoise publie Phénix, un récit à la sensualité troublante.

Une longue chevelure dorée s’enroule autour d’un regard émeraude: une sensualité toute féminine émane de Dorothée Schepens. Colorée et accueillante, elle raconte avec passion l’écriture de son dernier livre, Phénix, publié ce printemps chez Le Manuscrit. Entre deux généreux éclats de rire, elle parle de son parcours avec un naturel contagieux et une spontanéité rare. Après une courte séance photo dans le café, elle semble plus à l’aise quand l’entretien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion