Édito

Lueur d’espoir en italie

Les Italiens ont clairement sanctionné leur majorité gouvernementale au premier tour des élections locales partielles. La secousse a même ébranlé Milan, pourtant place forte du berlusconisme. Dans la capitale économique du pays, la maire sortante, du Peuple de la liberté, est largement devancée par son challenger de centre-gauche. Avant le verdict dans deux semaines, l’opposition rêve d’une victoire qui pourrait provoquer une rupture entre la formation de Silvio Berlusconi et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion