Musique

L’incroyable résurrection

Goupe béninois mythique des années 1970, l’Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou renaît.
«Aujourd’hui encore DR
Musique

Paris, 20 avril 2011, la Cigale. L’Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou fait son entrée: l’ovation est immédiate et fervente. Dans la salle, des expatriés, des amateurs de musique africaine, mais aussi quelques rockers. Ces derniers sont venus, attirés par la rumeur qui ne cesse d’enfler autour de ce drôle de groupe africain qui conjuguerait à lui seul l’énergie de James Brown et le feu afrobeat de Fela, tout en étant capable

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion