On nous écrit

L’abandon du nucléaire, enfin!

ÉNERGIE • Fabienne Bugnon rend hommage au militant antinucléaire Vital Michalon. ÉNERGIE • Fabienne Bugnon rend hommage au militant antinucléaire Vital Michalon.

Le 31 juillet 1977, Vital Michalon mourrait sous la déflagration d’une grenade offensive au cours d’une manifestation antinucléaire pacifique, très violemment réprimée par la police française à Creys-Malville, en Isère. Des milliers de manifestants s’étaient réunis pour manifester leur opposition à la construction du surgénérateur Superphénix et à l’énergie nucléaire en général qui, en dépit du confort qu’elle était susceptible d’apporter, n’assurait aucune garantie dans le domaine de la sécurité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion