Genève

La justice ménage un gendarme

PLAINTE – Accusé de vol par un requérant, le sous-brigadier est définitivement blanchi.

La Chambre d’accusation confirme le refus d’inculper un sous-brigadier de gendarmerie mis en cause dans une affaire de racket présumé1. Son accusateur, un requérant d’asile guinéen, avait déposé une plainte pénale contre lui pour vol, faux dans les titres et abus d’autorité. La décision des trois juges met un terme à une procédure ouverte en 2007. Le même gendarme reste toutefois inculpé de faux dans les titres dans un dossier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion