Cinéma

Une ville en colère

RENCONTRE Avec «Cleveland contre Wall Street», le Vaudois Jean-Stéphane Bron bouscule les règles du documentaire pour mettre en scène le procès du néolibéralisme. Brillant.
Une ville en colère
Barbara Anderson JMH DISTRIBUTIONS
Jean-Stéphane Bron

Pas un média en Suisse qui ne tresse des lauriers à Jean-Stéphane Bron, qui n’encense son nouveau documentaire. Même en France, Cleveland contre Wall Street a fait couler beaucoup d’encre. Cet engouement carrément exceptionnel est à la mesure d’un film captivant au dispositif inédit: après avoir fureté dans les coulisses du Palais fédéral pour Mais im Bundeshuus – Le Génie helvétique (2003), le Vaudois a mis en scène le procès

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion