Genève

Musée d’art et d’histoire de Genève: les doutes autour d’un «cadeau»

CULTURE – Un mécène veut donner 20 millions de francs au musée de la rue Charles-Galland, en échange d'une Convention qui s'avère très favorable à sa fondation. Trop?

Au printemps dernier, Jean Claude Gandur était Superman: le milliardaire vaudois sauvait le projet d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH) avec une promesse de don de 20 millions de francs. Il s'engageait en parallèle à prêter pour 99 ans une grande partie de ses collections d'art au musée, qui fête cette année son centenaire. Aujourd'hui, avec un peu de recul, on peut confirmer ce qui se disait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion