Autre

Sogo Ishii, cinéaste électrique

NIFFF – Le Festival du film fantastique de Neuchâtel rend hommage à la carrière fulgurante et instable d’un réalisateur inclassable.

Cinéaste électrique à la filmographie éclectique, Sogo Ishii n’aura jamais cessé en trente ans de carrière d’abattre à chaque décennie l’image qu’il pouvait donner de lui à travers ses films. Passant de la révolte à la sérénité, de l’énergie punk à la contemplation, de l’expression d’une masculinité débordante à l’affirmation d’une sensibilité féminine, sa filmographie en trois mouvements est faite de périodes de création intense, de sauts quantiques, de disparitions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion