Genève

Une justice transfrontalière en plein essor

Aujourd’hui, Alain Werner travaille à Londres pour Aegis Trust, une ONG qui vise à combattre les génocides dans le monde. Le Genevois participe à un programme chargé de promouvoir les poursuites pour crimes internationaux basées sur la compétence universelle. Comment votre travail à Aegis Trust s’articule-t-il avec des organismes nationaux? Alain Werner: Nous apportons notre expertise sur des crimes internationaux, et sur la façon de renforcer les dossiers ad hoc.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion