Actuel

Comment Louis Joinet a découvert la prison secrète 209

Le magistrat français Louis Joinet avait présidé en 2003 la première et dernière visite de l’ONU dans les geôles iraniennes.

Le magistrat français Louis Joinet a été le doyen des enquêteurs de l’ONU sur les violations des libertés. Tout au long de ses trente années passées dans la tempête des droits de l’homme, il a parcouru les prisons et rencontré des situations terribles. Sans relâche, il n’a écouté que son intime conviction, faisant état de ce qu’il voyait contre vents et marées. En 2003, il présidait le groupe de travail

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion