Suisse

L’ONU s’inquiète de l’initiative anti-minarets

EXAMEN – La Suisse a dû se justifier devant le Comité des droits de l’homme. Le droit des étrangers et des sans-papiers également critiqué.

«L’initiative sur les minarets n’est pas compatible avec le Pacte international sur les droits civils et politiques. Et la publication d’affiches qui donnent une image sinistre des musulmans pose problème au regard de la liberté d’expression», relevait Michael O’Flaherty, membre du Comité des droits de l’homme, lors de l’examen du troisième rapport périodique de la Suisse, hier à l’ONU. Une dizaine de membres de l’administration fédérale avaient fait le déplacement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion