Lecteurs

Coopération et bonne conscience

AIDE AU DÉVELOPPEMENT – Claude Desimoni rappelle que l’aide au développement rapporte au monde dit développé beaucoup plus qu’elle ne lui coûte.

Il y a aujourd’hui dans le monde des milliers d’Organisations non gouvernementales qui font toutes, peu ou prou, appel au bon vieux réflexe chrétien de la charité: ouvrir son porte-monnaie (voire, de préférence, son portefeuille quand ce n’est son compte en banque) pour soulager la misère, réelle ou fantasmée, d’autrui. Notamment celle de pays du Sud de la planète qui sont, au fil des années, passés successivement du statut de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion