Genève

Eurofoot: huit jeunes s’estiment victimes de discrimination raciale

INTÉRIMAIRES – Inscrits comme barmen intérimaires pour l’Euro, huit jeunes Noirs ont l’intention de porter plainte pour discrimination à l’embauche.

Tout a commencé par une annonce lue dans une entreprise de recrutement d’intérimaires. Quatre-vingts personnes devaient être engagées pour travailler sur les différents sites genevois de l’Eurofoot: le Fan Village, la Fan Zone et le Fan Club. Kay et sept de ses amis se présentent fin avril pour s’inscrire comme barmen. On leur fait alors remplir un formulaire, leur indique le salaire (4000 francs), les horaires (de 23 h à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion