Genève

«Non à des naturalisations à la tête du client»

VOTATIONS DU 1ER JUIN – Une quarantaine d’organisations de gauche ont lancé hier la campagne locale contre l’initiative fédérale de l’UDC.

«Même si certains sondages sont inquiétants, rien n’est perdu», lâche Denise Kessler, coprésidente de la coordination contre l’exclusion et la xénophobie. Sous ce label, une quarantaine d’associations, syndicats et partis de la gauche genevoise ont lancé hier la campagne[1] contre l’initiative de l’UDC pour des «naturalisations démocratiques», soumise aux Suisses le 1er juin prochain. Elle propose de laisser le dernier mot au peuple en matière d’obtention du passeport suisse. «Non

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion