Suisse

Refuser l’achat, c’est aussi un pouvoir

Editorial

Vous aurez probablement déjà rempli vos cabas lorsque vous lirez cet éditorial. Les emplettes du samedi sont un rituel auquel on échappe difficilement. Et ceci plus encore à l'approche des fêtes de fin d'année. Tant pis, donc, pour la journée sans achats célébrée aujourd'hui, comme chaque dernier samedi de novembre. Ce sera peut-être pour l'année prochaine… Si Le Courrier, seul en Suisse romande, s'échine année après année à rappeler l'existence

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion